M É T A M O R P H O S E S

e x p o s i t i o n    en    c o u r s

Musée de Flandre,  C a ss e l

           Bordo Moncsi

                                    auteure ph o t o graphe     

Gregor Samsa m’encercle tout doucement.
Je m’observe, je subis une transformation lente, progressive. Et peut-être profonde. Qui sait ? Le changement important d
ans l'apparence extérieure n’est pas visible... pas encore... Je grossis d’anorexie d’ouverture. Cette métamorphose est-elle la solution ? Je vois tous les jours dans mon salon les petits corps morts qui ont eu parfois plusieurs apparences. Je les récupère, dans la nature, abandonnés par la vie. Les immortels morts. Les super héros éternels. Les minuscules invisibles. J’ai des papillons, des peaux de serpent, des coccinelles, des frelons, des libellules... Eux, ils ne sont pas concernés par les portes fermées. Et si ma transformation lente devenait visible...
Gregor Samsa, as-tu une recette ? Il ne me répond pas.
Je m’observe, je subis une transformation lente, progressive. Et peut-être profonde. Qui sait ? Le changement important dans l'apparence extérieure rendra visibles les invisibles, accessibles les inaccessibles, ouverts les fermés.... Et libres les interdits. Gregor Samsa, as-tu une recette ? Je suis encerclée. Sans clé.